Glace de mer Arctique : pourquoi cette absence de record depuis 2012 ?

global-climat

La couverture minimale estivale fait maintenant la moitié de l’étendue observée il y a 40 ans.Quatre records d’étendue minimale ont été battus depuis 2000, le plus récent datant de septembre 2012. Cependant, depuis cette date, aucun nouveau record n’a été établi. Une nouvelle étude de Jennifer Francis suggère qu’un changement dans la circulation atmosphérique pourrait expliquer la tendance récente.

Depuis 2012, l’étendue de la glace a atteint ou flirté avec de nouveaux records pendant les mois d’hiver et de printemps presque chaque année, ouvrant la perspective d’atteindre un nouveau minimum en septembre.Les sept années les plus chaudes du globe ont toutes eu lieu depuis 2012 et le réchauffement de l’Arctique est au moins deux fois plus rapide qu’au niveau mondial.Mais le record de plus faible extension de la glace de mer, établi en 2012, n’a pas été battu depuis. Car avant cela, à chaque fois, la trajectoire de perte de…

Voir l’article original 1 594 mots de plus

A propos Sciencesenviro

Le blogue Sciencesenviro fournit de l'actualité scientifique et environnementale à jour, vulgarisée et pertinente.
Cet article a été publié dans Écologie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous avez aimé l'article? Venez commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s